• Détails
  • Tags
  • Plus

BULLETIN S.H.E.D. N° 45 – JANVIER/FEVRIER 2021

Accueil  /  Bulletins  /  Page actuelle

BULLETIN S.H.E.D. N° 45 – JANVIER/FEVRIER 2021

 

14 janvier 2021 : Etant donné la période incertaine que nous traversons à cause de la COVID-19 nous avons dû renoncer à la conférence de Roger SOULIEUX « Le Havre 1941… ». Depuis plusieurs années, il fait revivre pour nous, avec talent, les heures noires de notre Histoire, et la vie des femmes et des hommes qui les ont vécues.

11 février 2021 : Pour la même raison, l’Assemblée générale qui nous réunit chaque année ne pourra pas avoir lieu sous sa forme habituelle. Un projet est à l’étude pour vous faire connaître, malgré tout, nos travaux de l’année écoulée, et rendre hommage aux conférenciers qui ont pu présenter leurs travaux avant le confinement.

Nous regrettons de prendre ces dispositions mais la santé de toutes et de tous reste notre principale préoccupation.

Un endroit à découvrir : À l’occasion des Journées du Patrimoine certains édifices havrais habituellement fermés au public sont accessibles ce jour-là. C’est le cas du Château d’eau de Graville.

À l’origine il présentait une large façade de pierre, légèrement convexe dans un écrin de grands arbres, et que l’on pouvait apercevoir depuis la route Nationale.  Devant, un peu en contrebas de la route, une large vasque de pierre de forme rectangulaire, divisée en deux parties inégales, l’une offrant aux habitants de l’eau pour leur consommation et un abreuvoir pour les chevaux, l’autre utilisée comme lavoir. L’alimentation en était assurée par de nombreuses sources. Cet édifice appelé Château d’eau, ou La Rotonde, a existé jusqu’au 6 septembre 1944.

Il ne reste rien des bassins qui ont été comblés et sur ce tertre a été construite la mairie de Graville.

Il est toutefois possible, en contournant la Mairie, d’accéder à un escalier qui donne accès à une salle circulaire au plafond voûté, comportant en son centre un pilier rond très important. Tout autour, des galeries partent dans plusieurs directions mais on n’en connaît pas l’usage. Ce bâtiment n’a jamais été mis en service en tant que réservoir d’eau mais il a servi d’abri pendant la guerre si l’on se réfère aux inscriptions présentes sur les murs.

Il reste à espérer que, lors des prochaines Journées du Patrimoine, vous ayez envie de visiter ce chef-d’œuvre, ne serait-ce que pour l’ingéniosité de sa construction et des techniques qui étaient celles de son époque.

Regardez les articles de Daniel Haté sur ce sujet : http://havraisdire2.canalblog.com/archives/2020/12/06/38677842.html

http://havraisdire2.canalblog.com/archives/2020/12/13/38692286.html

 

11 mars 2021 – Jean-Pierre WATTÉ : Deux siècles de recherches en Préhistoire au Havre.

8 avril 2021 – Didier LAINÉ : Les Gaulois.

Ces conférences sont mentionnées à titre indicatif car elles sont tributaires des consignes sanitaires en vigueur à ces dates, d’une part, et des conférences annulées dans les derniers mois de 2020 dont il faudra tenir compte dans la nouvelle programmation.

 

Sports – Football : Le HAC rencontrera sur son terrain : 9 janvier : Valenciennes

20 janvier : Guingamp

2 février : A.S. Nancy

6 février : Paris F.C.

20 février : USL Dunkerque

Pour tous ces matches, le calendrier de notre club local indique : RÉSERVÉ.

 

Des échos au fil du temps :

– C’est le 23 janvier 1120 qu’un concile réuni à Naplouse, en Palestine, a reconnu officiellement l’ordre du Temple, créé deux ans auparavant par Hugues de Payns et Godefroy de Saint-Omer au cours de leur croisade.

– Au cours d’une partie de chasse, Anne de Bretagne vit une hermine se sauver devant ses poursuivants mais, au moment de traverser un passage plein de boue, elle s’arrêta et préféra mourir : Kentoc’h mervel eget em zaotra. (plutôt la mort que la souillure). Elle devint la figure emblématique de la Bretagne en figurant 11 fois sur le Gwenn ha Du, son drapeau.

– Restons en Bretagne pour y parler d’un instrument incontournable, très populaire : la harpe celtique. Tombée dans l’oubli dès le XIIIè siècle, elle connaît un renouveau de faveur au XXè siècle grâce au luthier Georges Cochevelou, puis son fils Alan Stivell.

– En 1846, une importante structure de bois et de fer fut installée dans les jardins de Frascati au Havre. Venue d’Angleterre, elle avait été testée avec différents objets : des caisses d’œufs, des contenants en verre remplis d’eau, des sacs de sable et même un singe. Elle fonctionnait grâce à la force centrifuge et un dénivelé de 13m était nécessaire pour franchir la boucle de 4m de diamètre. C’était en quelque sorte l’ancêtre de la Grande roue.

 

Présidente : Françoise AMIEL-HEBERT : Courriel : fran.ami@wanadoo.fr

Rédactrice : Micheline HUE : Courriel : micheline.hue@club-internet.fr

Permanence : Fort de Tourneville/Archives municipales : mardi de 14H30 à 16H30 ou sur RDV.

Pour poser des questions : contact@la-shed.org